Chercheurs associés
 


Gérard Fabre



Chercheur titulaire, Centre national de la recherche scientifique (France)
gerard.fabre@ehess.fr

Institut Marcel Mauss (Centre d'étude des mouvements sociaux)
EHESS
190 avenue de France
75013 Paris
FRANCE

Titulaire d'un doctorat d'état ès Lettres et Sciences humaines (Université de Provence), Gérard Fabre est chercheur au Centre d'études des mouvements sociaux de l'Institut Marcel Mauss. Il donne un séminaire sur la poésie québécoise des années 1960 à l'École des hautes études en sciences sociales de Paris. Il a été aussi professeur invité à l'Université Laval (Québec). Il s'intéresse aux réseaux intellectuels entre le Québec et la France (universitaires, écrivains, revues et institutions) ainsi qu'aux imaginaires nordiques dans la littérature française (J. Verne, M. Constantin-Weyer, B. Clavel, etc.).

Publications

  • Livres

Entre Québec et Canada : le dilemme des écrivains français, Montréal, VLB éditeur, 2012, 174 p.

« Romanciers “français” au Québec, “canadiens” en France » [dir. du numéro en coll. avec Daniel Chartier], Voix et Images, Montréal, n° 108, printemps-été 2011.

« Le Québec et l'internationalisation des sciences sociales » [dir. du numéro en coll. avec Paul Sabourin], Sociologie et société, Montréal, vol. XXXVII, n° 2, automne 2005.

Échanges intellectuels entre la France et le Québec (1930-2000). Les réseaux de la revue Esprit avec La Relève, Cité libre, Parti Pris et Possibles, [en coll. avec Stéphanie Angers], Québec, Presses de l’Université Laval et Paris, L’Harmattan, 2004, 248 p.

Pour une sociologie du procès littéraire. De Goldmann à Barthes en passant par Bakhtine, Paris, L’Harmattan, 2001.

Épidémies et contagions. L’imaginaire du mal en Occident, Paris, Presses universitaires de France, 1998.

  • Chapitres de livres

« Un passeur méconnu : Robert Marteau », M.-P. Luneau, J.-D. Mellot, S. Montreuil et J. Vincent [dir.], Passeurs d'histoire(s). Figures des relations France-Québec en histoire du livre, Québec, Presses de l'Université Laval, coll. « Cultures québécoises », 2010, p. 371-385.

« Sociologie et littérature : sur une intuition décisive de Fernand Dumont », Y. Lamonde et J. Livernois [dir.], Culture québécoise et valeurs universelles, Québec, Presses de l'Université Laval, 2010, p. 221-230.

« Le conservatisme en habit vert. Académiciens français et élites francophones canadiennes au tournant du XXe siècle », L. Cardinal et J.-M. Lacroix [dir.], Le conservatisme. Le Canada et le Québec en contexte, Paris, Presses Sorbonne nouvelle, 2009, p. 133-144.

« Le nœud gordien franco-québécois », Y. Lamonde et D. Saint-Jacques [dir.], 1937: un tournant culturel, Québec, Les Presses de l'Université Laval, 2009, p. 137-147.

« Maurice Constantin-Weyer et Bernard Clavel. Une image rémanente du Grand Nord canadien dans la littérature française », Daniel Chartier [dir.], Le(s) Nord(s) imaginaire(s), Montréal, Imaginaire | Nord, coll. « Droit au pôle », 2008, p. 37-54.

« Un Français “conquis” : André Siegfried face à Wilfrid Laurier », Y. Lamonde et D. Poton [dir.], La Capricieuse (1855) : poupe et proue. Les relations France-Québec 1760-1914), Québec, Les Presses de l'Université Laval, 2006, p. 343-360.

« Prémisses de la pensée économique au Canada français : l'ambiguïté de l'influence française », P. Dockès, F. Frobert, G. Klotz, J.-P. Potier et A. Tiran [dir.], Les traditions économiques françaises: 1848-1939, Paris, CNRS Éditions, 2000, p. 955-965.

  • Articles

« Pierre Neveu : Gaston Miron. La vie d'un homme », Esprit, n° 392, février 2013, p. 145-147.

« Des métaphores sur la langue » [note critique à propos de La langue au quotidien. Les intellectuels et le français dans le presse québécoise, anthologie, vol. 1 : Les douaniers de la langue (1874-1957), choix de textes, annotations et introduction de K. Cellard et K. Larose, Québec, Éditions Nota bene, 2010, 546 p.], Recherches sociographiques, vol. LIII, n° 1, 2012, p. 201-212.

« Entre personnalisme et surréalisme : Albert Béguin, la critique littéraire et la question du suicide », COnTEXTES, n° 12, 2012, En ligne, <http://contextes.revues.org/5479>, consulté le 25 janvier 2013.

« Le corps captif du poète. “Un jour” de Gérald Godin », Sociologie de l'Art, opus 19, 2012, p. 35-54.

« La réception de Fernand Dumont en France: canaux et obstacles », Les Cahiers Fernand Dumont, n° 1, automne 2011, p. 173-186.

« L'Institut scientifique franco-canadien pendant et au sortir de la Seconde Guerre mondiale, sous la présidence de Gilson et Montpetit », Bulletin d'histoire politique, vol. 20, n° 1, automne 2011, p. 84-97.

« Parti pris et Maspero », Bulletin d'histoire politique, vol. 19, n° 2, hiver 2011, p. 87-96.

« Romanciers “français” au Québec, “canadiens” en France. Les romanciers français et la constitution d'un paysage littéraire au Québec », [en coll. avec Daniel Chartier], Voix et Images , n° 108, printemps-été 2011, p. 7-13.

« Voir la prairie mourir dans Un homme se penche sur son passé de Maurice Constantin-Weyer », Voix et Images , n° 108, printemps-été 2011, p. 65-77.

« Les passerelles internationales de la maison d'édition Parti pris », Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, n° 2, 2010, p. 6-17.

« Maurice Constantin-Weyer et Bernard Clavel. Une image rémanente du Grand Nord canadien dans la littérature française », Daniel Chartier [dir.], Le(s) Nord(s) imaginaire(s), Montréal, Imaginaire | Nord, coll. « Droit au pôle », 2008, p. 37-54.

« Entre dissonances et consonances. La petite musique d'Esprit au Québec », Possibles, vol. 30, n° 3-4, été-automne 2006, p. 78-92.

« Esprit, le Canada et le Québec (1934-1980). Variations sur les thèmes de la personne et de la communauté », [en coll. avec Stéphanie Angers], La Revue des revues. Histoire et actualité des revues, n° 36, 2005, p. 61-88.

« Le Québec et l'internationalisation des sciences sociales: voies de passage et passeurs », [en coll. avec Paul Sabourin], Sociologie et société, vol. XXXVII, n° 2, automne 2005, p. 5-19.

« Passeur ou passager? Idéologie et connaissance de l'international dans les travaux nord-américains d'André Siegfried (1906-1937) », Sociologie et société, vol. XXXVII, n° 2, automne 2005, p. 209-234.

« André Siegfrid : un regard décalé sur le Canada », Textual Studies in Canada (Canada's of Journal of Cultural Literacy), n° 17, été 2004, p. 131-148.

« Un arc transatlantique et sa tangente ou comment se dessine un réseau intellectuel franco-québécois? », Globe. Revue internationale d’études québécoises, vol. 7, n° 1, 2004, p. 43-78.

« Le comparatisme d’André Siegfried », Recherches sociographiques, vol. XLIII, n° 1, 2002, p. 111-131.