Chercheurs associés
 


Danielle Schaub

Professeure, Oranim - the Academic College of Education
dschaub@research.haifa.ac.il

Dept. of English Language and Literature
Oranim - the Academic College of Education
Tivon 36006, Israel

Née à Kuala Belait dans le Sultanat de Brunei et élevée aux quatre coins du monde, Danielle Schaub a fait ses études à Bruxelles (Belgique) et à Cambridge (Angleterre). Suite à l’obtention de deux maîtrises, l’une en philologie germanique (spécialisation anglais-néerlandais), l’autre en philologie espagnole, elle a rédigé une thèse de doctorat portant sur l'oeuvre de l'écrivaine canadienne Mavis Gallant. Soucieuse de pousser ses connaissances dans divers domaines, elle a obtenu une nouvelle maîtrise à l’Université de Haïfa, cette fois en bibliothérapie. Elle a enseigné à l’Université de Cambridge en Angleterre et à l’Université Libre de Bruxelles en Belgique avant d’émigrer en Israël. Elle enseigne la littérature anglaise et canadienne ainsi que l’écriture créative au Département d’Anglais d’Oranim, the Academic College of Education (l’ancien campus secondaire de l’Université de Haïfa). Sa recherche a porté sur les écrits autobiographiques, la littérature transnationale, les représentations spatiales de la subjectivité féminine ainsi que sur l’interaction entre le texte et l’image. Influencée par sa récente formation en bibliothérapie, sa recherche porte présentement sur les représentations littéraires du trauma et sur les interprétations psychanalytiques d'oeuvres filmiques. Elle fait partie du comité organisateur des colloques biennaux de l'Association Israélienne d'Études Canadiennes depuis 1994 et des colloques Trauma: Theory and Practice à Lisbonne depuis 2012. Outre ses activités d'enseignement, de recherche et de travail bibliothérapeutique, elle s’adonne à la poésie et à la photographie, exposant dans de nombreux pays.


Publications


  • Livres

Tissage et Métissage dans l'oeuvre de Gérard Etienne [dir. en coll. avec S. Grossman], numéro spécial d'Interculturel Francophonies à paraître en 2013.

Interior Views : Photopoetry, Edmonton, Rubicon Press, 2009, 50 p.

Reading Writers Reading : Canadian Authors’ Reflections, Edmonton, University of Alberta Press and Jerusalem, Hebrew University Magnes Press, 2006, 355 p.

Identity, Community, Nation : Essays on Canadian Writing, D. Schaub and C. Verduyn [eds.], Jerusalem, Magnes Press, 2002, 237 p.

Mapping Canadian Cultural Space : Essays on Canadian Writing, Jerusalem, Magnes Press, 2000, 163 p.

Mavis Gallant, New York, Twayne, 1998, 230 p.

Precarious Present/Promising Future? Ethnicity and Identities in Canadian Literature, D. Schaub, J. K. Keefer and R. Sherwin [eds.], Jerusalem, Magnes Press, 1996, 187 p.

  • Articles (sélection)

« “Disarticulated. Dismembered. Destroyed” : Abuse and Schizophrenia in Nancy Huston's The Story of Omaya », PSYART: A Hyperlink Journal for the Psychological Study of the Arts, 2012, En ligne, <http://www.psyartjournal.com/article/show/schaub-disarticulated_dismembered_destroyed_abu>, consulté le 1er février 2013.

« Literature and Its Healing Powers », B. Hariharan et al. [eds.], Various Cultures, Variant Readings: vol. 1, New Delhi, Creative Books, 2012, p. 215-228.

« “Negation, annihilation and nothingness” : Risks and Recovery from Parental Loss and Abandonment in Nancy Huston's Instruments of Darkness », International Journal of Canadian Studies, n° 45-46, p. 509-530.

« Carrying over the Dialogue with Texts in Bibliotherapy », Realidad: The Southern Cone Journal on Social Psychology, n° 8, 2011, p. 49-59.

« Foreign Disclosure of a Blind Spot », Canada Exposed / Le Canada à découvert, P. Anctil, A. Loiselle and C. Rolfe [eds.], Brussels, P.I.E. Peter Lang, 2009, p. 61-82.

« Getting In and Out of the Dark Room : Canadian Texts as Neutral Ground for Self-Expression and Empathy in Conflicts », S. Satpathy [ed.], Southern Postcolonialisms: The Global South and the “New” Literary Representations, London, New York and New Delhi, Routledge, 2009, p. 111-123.

« “étrangère à moi-même : Traumatismes et introspection dans Splendide solitude d'Abla Farhoud », E. Chapco, N. Côté, P. Dorrington and S. Petty [eds.], Expressions culturelles de la francophonie mondiale, Québec, Nota Bene, 2008, p. 127-143.

« Le Nord imaginaire, espace féminin? L'oeuvre d'Aritha van Herk », Daniel Chartier [dir.], Le(s) Nord(s) imaginaire(s), Montréal, Imaginaire | Nord, coll. « Droit au Pôle », 2008, p. 323-335.

« Michel Deville's La Lectrice : Honouring or Deriding Freud's Theories Through Bibliotherapy? », International Journal of Psycho-Analysis, vol. 89, n° 6, p.1237-1250.

« Caught between Desire to Live and Sense of Duty: Traumatized Narrative in Alan Cumyn’s The Sojourn », C. Steenman-Marcusse and A. van Herk [eds.], Building Liberty: Canada and World Peace, Groningen, Barkhuis, 2005, p. 253-275.

« Autobiographical Story Cycles as A Vehicle for Enlightenment : Fredelle Bruser Maynard’s Raisins and Almonds and The Three of Life », Prose Studies, vol. 27, n° 3, 2005, p. 313-329.

« Getting In and out of dhe Dark Room : In Search of April Raintree as Neutral Ground for Conflict Resolution », C. Sugars [ed.], Home-Work: Postcolonialism, Pedagogy, and Canadian Literature, Ottawa, University of Ottawa Press, 2004, p. 321-334.