Syrielle Deplanque

Syrielle Deplanque

Étudiant(e)s des cycles supérieurs
Programme d'étude
Doctorat en études littéraires
Université
Université du Québec à Montréal et Sorbonne Université
Courriel
syrielle.deplanque@gmail.com
Titre du mémoire et/ou de la thèse

«Étude comparative des légendes des populations autochtones circumpolaires»

Sous la direction de

Résumé

Ce projet de thèse s’inscrit dans une recherche qui porte sur la culture et les traditions des croyances des peuples autochtones, dans l’espace circumpolaire. Il s’inscrit également dans la recherche autour des concepts de «boréalisme» et de l’«imaginaire du Nord».

Je souhaite proposer un projet de recherche doctoral, qui aura comme objectif de mettre en relation les différentes croyances et légendes des populations autochtones circumpolaires.
La culture des populations autochtones de l’Arctique est en partie orale, les traces écrites les plus anciennes que nous avons sont soit des témoignages écrits, soit des collectes orales. Nous avons quelques descriptions et recueils écrits par des missionnaires et des explorateurs au cours des siècles. Si traditionnellement nous avons une culture orale, nous avons également la chance d’avoir une littérature autochtone contemporaine qui nous permet d’avoir une littérature locale et non uniquement allochtone comme ce que je viens de citer. Il y a également un certain nombre de chercheurs qui ont fait un travail de recensement des cultures autochtones du Grand Nord. Pour tout ce qui se réfère aux populations Sames nous pouvons citer Johannes Schefferus, Knut Leem, Lars Levi Læstadius, Jens Andreas Friis, Just Knud Qvistad, Finn Strømsted, Emilie Demant Hatt ou encore Marie Roué.

 

Publications

«Le “nouveau” Folkhem des Sverigedemokraterna, analyse quantitative linguistique des programmes politiques basée sur les termes Nation, International, Folkhem, Välfärd et Trygghet», Mémoire de master, Sorbonne Université, 2018.

«La notion de violence dans le Nordic Noir suédois : outil de dénonciation ou sujet central?», Mémoire de master, Sorbonne Université, 2019.