Enseignant au Cégep et spécialiste de l'histoire et de la littérature de la Côte-Nord

Enseignant de langue et de littérature au Cégep de Sept-Îles (Québec) à la retraite, Pierre Rouxel est désormais chercheur pour la même institution. Il est le fondateur du GRÉNOC / Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière et codirige la revue Littoral. Pierre Rouxel est titulaire d’un doctorat en études littéraires (Université d’Ottawa), et d’une maîtrise en lettres (Université Laval / Université de Rennes). Sa thèse de doctorat portait sur «Claude-Henri Grignon (1894-1976), polémiste (1916-1943). Introduction à Claude-Henri Grignon». Établi à Sept-Îles depuis 1972, toute sa carrière se concentre sur la Côte-Nord et son histoire. Membre de la Société historique du Golfe de Sept-Îles, il dirige, entre 1985 et 2002, la publication de la Revue d’histoire de la Côte-Nord à Sept-Îles. Ses lectures et ses publications l’amènent peu à peu à s’intéresser à ce qui s’écrit «sur» la Côte-Nord, par des écrivains nord-côtiers, et des écrivains venus d’ailleurs. En collaboration avec le Cégep de Sept-Îles et des collègues, il fonde en 2005 le GRÉNOC (Groupe de recherche sur l’écriture nord-côtière). Afin de donner davantage d’envergure aux travaux du groupe, le GRÉNOC publiait en décembre 2006 le 1er numéro de sa revue annuelle Littoral qui fait se côtoyer des collaborateurs d’origines et de compétences diverses, mais tous intéressés par la Côte-Nord et ses représentations dans l’écriture. Pour son 10e anniversaire, Littoral publiera en 2015 un numéro spécial consacré aux Innus de la Côte-Nord (à leur présence dans l'écriture nord-côtière, mais surtout à leurs plus récentes publications).