Marianne Stenbaek

Marianne Stenbaek

Chercheur(e)s associé(e)s
Université
Université McGill
Publications

The Report on Self-Government, Self-Governance Commission, Greenland Home Rule Government, 2003.

The Bear and the Small Peoples in the North: Russia and its Indigenous Peoples, [éditrice et traductrice], Ottawa, Department of Indian and Northern Affairs, 2003.

“...But the world”, [traductrice], Greenland Home Rule Government, 2002.

Radiormiut, en collaboration avec Peter Frederik Rosing, Nuuk, Atuakkiorfik, 1999, 249 p.

A participé à ces publications

Professeure à l'Université McGill et spécialiste des études culturelles et nordiques, notamment inuites du Nunavik et du Groenland

Marianne Stenbaek a obtenu son baccalauréat de l’Université de Copenhague dans son Danemark natal, avant de poursuivre ses études de maîtrise et de doctorat à l’Université de Montréal. Aujourd’hui professeure titulaire au Département d’anglais de l’Université McGill, elle enseigne en communications et médias de masse, études culturelles, littérature et études nordiques. Elle a été présidente de l’Association of Canadian Universities for Northern Studies de 1989 à 1993. Récipiendaire de nombreux prix (H. Noel Fieldhouse Award for Excellence in Teaching, Commemorative Medal for 125th Anniversary of the Confederation of Canada, Nesornat medal of distinction from the Government of Greenland), Marianne Stenbaek vient également de recevoir un «Dickey Center Research Fellowship» (2007) de la part de l’Université de Dartmouth (États-Unis). Elle travaille présentement sur la culture et les communications inuites des régions circumpolaires. Sur la photo, on la voit en compagnie du premier ministre du Groenland, l’Honorable Jonathan Motzfeldt, lors de la remise de la médaille Nesornat.