Marie Mossé

Marie Mossé

Étudiant(e)s des cycles supérieurs
Programme d'étude
Doctorat en études littéraires
Université
Université du Québec à Montréal et Université de Lorraine
Titre du mémoire et/ou de la thèse

L'invention de l'Islande dans les récits de voyage au XIXe siècle

Sous la direction de
Publications

Avec Gilles Bertrand, Daniel Chartier, Alain Guyot et Anne-élisabeth Spica [éds.], Voyages illustrés aux pays froids (XVIe-XIXe siècle), Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, coll. «Littératures», 2020, 282 p.

«Skalds of America”: Bayard Taylor et Samuel Kneeland au millénaire de la colonisation de l'Islande (1874)“, Viatica, Donner à voir et à comprendre, 9 janvier 2017, http://viatica.univ-bpclermont.fr/donner-voir-et-comprendre/dossier/skalds-america-bayard-taylor-et-samuel-kneeland-au-millenaire-de-la-colonisation-de-l-islande-1874

«Notes de recherche sur les blogs de voyage: un encyclopédisme 2.0? (2/2)», Carnet de recherche «Archiver le présent : le quotidien et ses tentatives d'épuisement», ALN/NT2, Université du Québec à Montréal, janvier 2017, http://nt2.uqam.ca/fr/entree-carnet-recherche/notes-de-recherche-sur-les-blogs-de-voyage-un-encyclopedisme-20-22

«Notes de recherche sur les blogs de voyage: un encyclopédisme 2.0? (1/2)», Carnet de recherche «Archiver le présent : le quotidien et ses tentatives d'épuisement», ALN/NT2, Université du Québec à Montréal, janvier 2017, http://nt2.uqam.ca/fr/entree-carnet-recherche/notes-de-recherche-sur-les-blogs-de-voyage-un-encyclopedisme-20-12

«Représentations fin-de-siècle de l'homme du Nord dans La terre de glace (1883) de Jules Leclerq“, Convergences francophones, vol. 3, no 1, «L'ailleurs: espace littéraire. Actes du colloque “Représentations de l'ailleurs”, 2016.

Communications

«Aux confins du pittoresque : mettre en image l"Islande dans les récits de voyage du XIXe siècle», colloque international «Voyages illustrés aux pays froids (XVIe-XIXe siècles) : de l'invention de l'imprimerie à celle de la photographie», 16 juin 2017 (à venir), organisé par Gilles Bertrand, Daniel Chartier, Matthieu Freyheit, Alain Génetiot, Alain Guyot, Marie Mossé et Anne-Elisabeth Spica, Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson, Pont-à-Mousson, France.

«The temptation of utopia in 19th century travel accounts in Iceland : an origin of the contemporary Scandinavian model?», colloque «NorLit 2017 : Nordic Utopias and Dystopias» 8 juin 2017 (à venir), organisé par Pia Maria Ahlbäck, Leena Gottelier, Tiina Käkelä-Puumala et Miikka Laihinen, Université de Turku et Åbo Akademi Universitet, Turku, Finlande.

«L'invention de l'Islande dans les récits de voyage au XIXe siècle : existe-t-il un “voyage d'Islande”?», Quatrième table ronde internationale de la recherche sur l'imaginaire du Nord, de l'hiver et de l'Arctique, 27 février 2017, organisée par la Chaire de recherche sur l'imaginaire du Nord, de l'hiver et de l'Arctique et le Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises, Université du Québec à Montréal, Montréal, Québec.

«L'invention de l'Islande dans les récits de voyage au XIXe siècle», Doctoriales nationales en littérature comparée, 20 janvier 2017, organisées par Tatiana Victoroff et Enrica Zanin, SFLGC/L'Europe des lettres, Université de Strasbourg, Strasbourg, France.

«De l'écrivain-voyageur au blogueur, archiver le monde? Le cas du voyage en Islande», Journées d'études «Archiver le présent : le quotidien et ses tentatives d'épuisement», 14 décembre 2016, organisées par Bertrand Gervais et le Laboratoire NT2, Université du Québec à Montréal, Montréal, Québec.

«Le cratère et la fleur : destinées littéraires de l'Islande dans les récits de voyage de Xavier Marmier et de ses héritiers», Colloque international «Les Nord(s) de Xavier Marmier», 18 novembre 2016 organisé par Cyrille François et Gaëlle Reneteaud-Metzger, Université de Lausanne et Université Paris-Sorbonne, Paris, France.

«Voyageurs désenchantés, voyageurs écrivains? Éléments pour une rhétorique de la déception dans le voyage d'Islande au XIXe siècle», colloque international «Variations de la répétition dans le récit de voyage», 17 novembre 2016, organisé par Odile Gannier et Véronique Magri-Mourgues, Université Nice Sophia Antipolis, Nice, France.

«“Spécimens d'Islandais” dans La terre de glace (1883) de Jules Leclercq : (se) représenter l'homme du Nord à l'aube du XXe siècle», colloque international «Représentations de l'ailleurs (XVIe-XXIe siècles)», organisé par Antoine Eche et Justine Huet, Mount Royal University, Calgary, Canada.

«Sketches of Iceland in Xavier Marmier's Lettres d'Islande (1837) and Henry Labonne's L'Islande et l'archipel des Færæer (1888): saga-steads challenging the poetics of ruins», 3rd International St. Magnus Conference, «Visualizing the North», 15 avril 2016, Centre for Nordic Studies/University of the Highlands and Islands, Kirkwall, Écosse.

«Le poète et le savant : Bayard Taylor et Samuel Kneeland face au millénaire de la colonisation de l'Islande (1874)», séminaire de recherche «Transmission du savoir et mutations de l'écriture dans le récit de voyage : un parcours diachronique», 17 novembre 2015 , dirigé par M. Alain Guyot, Université de Lorraine, Nancy, France.

A écrit ou dirigé ces publications

Marie Mossé est enseignante en littérature française aux cycles secondaires. Titulaire d'un master de littérature française obtenu en 2012 à l'Université Paris-IV Paris-Sorbonne (actuelle Sorbonne-Université), elle est actuellement doctorante en littératures comparées en cotutelle internationale à l'Université du Québec à Montréal et à l'Université de Lorraine : sous la direction des professeurs Daniel Chartier et Alain Guyot, elle rédige une thèse consacrée à la genèse et aux enjeux esthétiques et idéologiques de la forme littéraire du voyage d'Islande au XIXe siècle. Elle est aussi venue à l'étude des littératures inuites du Canada et du Groenland par fascination pour le Nord, que son parcours doctoral l'invite à considérer dans toute sa complexité. Elle aime aussi travailler sur de vastes corpus d'oeuvres méconnues et souhaite contribuer à les rendre accessibles au plus grand nombre.